Toulouse Métropole-GRDF : partenariat sur le gaz naturel pour véhicules

 

Mardi 11 Octobre 2016, la Métropole a signé un partenariat avec GRDF pour promouvoir l'utilisation du gaz naturel pour véhicules, moins polluant et moins bruyant. Hier après-midi, Jean-Luc Moudenc, président de Toulouse Métropole a signé avec Édouard Sauvage, directeur général de GRDF (Gaz réseau distribution France) une convention de partenariat pour développer l'utilisation du gaz naturel pour véhicules (GNV) et du BioGNV au sein de la métropole toulousaine. L'objectif est de préserver la qualité de l'air de la métropole. Le GNV, essentiellement constitué de méthane, est identique au gaz naturel distribué par GRDF dans les réseaux de ville. Le BioGNV est, lui, issu d'un processus de méthanisation – sorte de fermentation – de déchets comme des effluents d'élevage, des restes issus de la restauration collective, ou des boues de station d'épuration. En plus d'être moins polluant, ce carburant est aussi moins bruyant que l'essence et le diesel. Comparé à un véhicule diesel, un véhicule roulant au GNV émet 12 % de CO2 en moins et 92 % moins de particules fines, tout en réduisant les nuisances sonores de 30 %.

 

Trois stations pour tous
La convention signée hier s'articule autour de trois grands axes. Le premier est l'ouverture dans la métropole, d'ici fin 2017, de trois stations de distribution de GNV ouvertes à tous les véhicules compatibles. La première, officiellement inaugurée hier boulevard de la Marquette, est ouverte le 29 avril dernier. Elle enregistre en moyenne 400 prises de carburant par mois, soit près de 15 par jour. 1/3 des utilisateurs sont des véhicules du parc GRDF, implanté à proximité, et près de 2/3 sont de clients professionnels comme Intermarché, JC Decaux ou Lyreco. Les particuliers ne représentent pour l'instant qu'une douzaine de clients par mois. La deuxième station devrait ouvrir début 2017 près du Marché d'Intérêt National, et la troisième au sud de l'agglomération.